Image d'un manuscrit de la Médiathèque de Roanne
manuscrit Médiathèque de Roanne :Les expositions et omélies de Monseigneur Sainct Grégoire / Grégoire I, pape - Paris : François Regnault, 1521. 4°.Rfol153.

 

 

 

Image d'un manuscrit de la Médiathèque de Roanne
manuscrit Médiathèque de Roanne :Traités de comput - Anianus. Compotus manualis cum commento - Manuscrit - 15ème s. Ms58

 

 

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Rétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.Ajouter cette page aux favoris

La calligraphie, c'est quoi ?

image de moines en pleine copieLa calligraphie

est l'art de bien former les caractères d'écriture. Du grec Kallos (beau) et graphein (écrire).
Cet art universel se retrouve chez tous les peuples ayant une écriture. On parle ainsi de calligraphie latine, chinoise, arabe.

 

La pratique de la calligraphie latine est ancienne.

calligraphie caroline en noir et blanc
calligraphie caroline

Elle se développe dès le moyen-âge par la pratique des moines copistes, bien avant l'invention de l'imprimerie. Son origine est l'alphabet romain, sa pratique s'enrichit des ornements, tels l'enluminure et l'illustration.
La production de manuscrits religieux ou profanes, de traités et textes officiels, tous écrits à la main, permet de multiples développements de la calligraphie.
Art de la concentration, de la précision, la calligraphie se rapproche à la fois de la méditation et de la maîtrise du geste. Le corps est engagé dans l'écriture.

Les styles de lettres sont multiples : caroline, chancelière, italique,... La calligraphie latine se pratique avec un style ou une plume.

 

L'apparition de l'imprimerie et le développement de la typographie ont signé le déclin de la calligraphie qui est devenue une pratique avant tout artistique, ornementale, même si l'enseignement de la "belle écriture" a longtemps perduré.

Aujourd'hui,

La calligraphie latine va puiser à des sources variées, peinture, théorie des couleurs, abstraction, voire spiritualité. Ses supports et outils ont évolué, du papier au mur, de la plume au caillou.
On retrouve sa trace dans le graffiti et l'art urbain mais aussi dans le lightgraff, écriture de lumière.